Expert Conférencier Liminaire de la Troisième Journée 26 Mai 2017

Akere T. Muna

  •  - Avocat au Barreau
  •   - Commissaire aux Sanctions à la Banque Africaine de Développement,
  •  - Président du Conseil de la Conférence Internationale Anti-Corruption,
  •  - Membre du Panel de Haut Niveau sur les Flux Financiers Illicites à partir de l’Afrique
  •  - Membre du Conseil d’Administration de  l’Institut Africain de la Gouvernance
  •  - Ancien Président du Panel des Eminentes Personnalités du Mécanisme Africain d’Evaluation des Pairs
  • Ancien Président de  l’Union Panafricaine des Avocats
  • Ancien Président du Conseil Economique, Social et Culturel de l’Union Africaine.

Akere T. Muna photo

Profil & Présentation

L’exposé liminaire de Me Akere Muna insistera sur « l’importance critique des aspects juridiques (droits de la propriété intellectuelle) dans l’acquisition et le transfert réussis des technologies » nécessaires à l’Afrique pour sa transformation économique et sociale.

Me AKERE T. MUNA est le Fondateur et l’ancien Président de Transparency International (TI) Cameroon. Admis au Barreau de l’Angleterre et du Pays des Galles en 1978, il est juriste de formation. En 2007-2008, il a été nommé Membre du Panel de Haut-Niveau d’Audit Indépendant de l’Union Africaine. De 2008 à 2014, il a été Président du Conseil Economique, Social et Culturel (ECOSOCC) de l’Union Africaine. Il est un ancien Président de l’Union Pan-Africaine des Avocats (2015-2014) et ancien Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Cameroun. Il est également un ancien Membre du Groupe Consultatif du Fonds Monétaire International pour l’Afrique sub-saharienne (2010). En janvier 2010, il a été élu pour un mandat de quatre ans au Panel des Eminentes Personnalités chargé de superviser le Mécanisme Africain de l’Evaluation des Pairs (MAEP) ; plus tard, il en deviendra le Président jusqu’à la fin de son mandat en 2014. Il est actuellement le tout premier Commissaire aux Sanctions de la Banque Africaine de Développement. Il est également Membre du Panel de Haut-Niveau sur les Flux Financiers Illicites à partir de l’Afrique et Membre du Conseil d’Administration de l’Institut Africain de la Gouvernance. Il a joué un rôle très actif dans le groupe de travail de Transparency International qui a aidé à la rédaction de la Convention de l’Union Africaine sur la Prévention et la Lutte contre la Corruption. Il est l’auteur d’un guide sur cette Convention. Son mandat a pris fin en 2014. Depuis lors, il tient le rôle de Président du Conseil de la Conférence Internationale Anti-Corruption (IACC). La IACC est le principal forum mondial de lutte contre la corruption qui regroupe des Chefs d’Etat, la Société civile, le secteur privé, etc.